02:16
23-09-2014
Thailandefr
Publié le 22-01-2013 05:06 0 4

Les quartiers chauds sous haute surveillance

La police de Bangkok a mis en place des caméras de vidéosurveillance CCTV dans certains lieux de fête et de divertissement de la capitale dans le cadre d’une campagne visant à rehausser la sécurité dans plusieurs quartiers touristiques de Bangkok.

Les quartiers équipés en premier sont parmi les plus fréquentés par les touristes : Soi Cowboy, Patpong, Khao San Road et Nana Plaza. La police de Phuket a également confirmé dimanche au Bangkok Post qu’une zone de sécurité à Patong a été mise en place.

Le commissaire de police du quartier de Thong Lor, Chumpol Pumpuang a expliqué que son poste de police a rejoint cette campagne il y a deux mois, et a depuis suspendu de grandes banderoles à l’entrée de Soi Cowboy déclarant en anglais qu’il s’agit d’une zone de sécurité.

image

Souriez vous êtes filmés ! Pas moins de 10 cameras dans Soy Cowboy, il a de quoi se sentir en sécurité.

Les caméras de vidéosurveillance sont bien cachées et difficilement détectables (sur les toits des établissements, ou dissimulées sous des abris). Les caméras peuvent être contrôlées à partir du poste de police de Thong Lor et le policier de service peut également voir la retransmission en direct sur son téléphone.

« Nous avons installé 10 caméras sur 150 mètres le long de la rue et je peux voir la vidéo en direct à partir de mon téléphone portable, et il y a deux autres caméras, une à chaque extrémité de la rue », a-t-il dit.

Les videurs mis à contribution

« Je recrute des agents de sécurité de chaque lieu de divertissement pour les former », a déclaré Pol Col Chumpol Pumpuang . « Nous leur donnons des connaissances de base sur la loi et nous les entraînons aux arts martiaux. Les volontaires sont maintenant équipés pour les bagarres et pour aider les personnes en danger. Une fois qu’ils ont fini leur formation, nous leur donnons une veste et une casquette rouge avec « sécurité touristique » inscrit dessus. «

Une membre du personnel d’un bar de Soi Cowboy qui s’est identifiée comme Mod, a déclaré que le Projet de Zone de Sécurité avait amélioré la sécurité et la coopération entre les bars.

« Jusqu’à présent, la principale différence que nous constatons, c’est qu’il n’y a plus de mendiants qui viennent dans le Soi et qu’il n’y a a plus personne qui vient vendre des fleurs », dit-elle. « Les gens se sentent plus en sécurité. »

Un programme qui vise à rétablir l’image de la Thaïlande en tant que destination sûre
Plus sur

La mort d’un jeune touriste britannique tué par balle lors de la célébration du Nouvel An sur l’île touristique de Koh Phangan était le dernier d’une série de crimes contre les étrangers qui ont laissé beaucoup de questions sans réponses au cours des 12 dernier mois.

En juin 2012 deux Québécoises, âgées de 20 et 26 ans, ont été trouvées mortes dans leur chambre d'hôtel, dans des circonstances assez floues. La police thaïlandaise n’a pas voulu enquêter sur un acte criminel, pour s’en tenir à la thèse d' un empoisonnement accidentel. Le même mois une australienne faisant partie d’un groupe d’agent de voyage était mortellement poignardée à quelques mètres de son hôtel à Phuket.

Lire aussi Trois morts suspectes et violentes en Thaïlande – Actu – thailande-fr

En octobre 2012, une néerlandaise de 19 ans avait été violée à Ao Nan dans la région de Krabi le soir de son anniversaire. Le principal suspect a été remis en liberté car selon la police « il avait diné avec la victime le même soir, donc ça ne pouvait pas être un viol ».

Cette mise en place de caméras de vidéosurveillance et d’agents de sécurité dans les lieux touristiques de Bangkok permet donc de tenter de redonner à la Thaïlande une image de tranquillité et de sécurité sérieusement écornée par plusieurs crimes en 2012.

Le royaume est aussi le pays qui possède le plus haut taux de propriétaires d’armes à feu dans toute l’Asie avec 15, 6 armes pour 100 personnes, et un nombre de jeunes portant des armes à feu qui a augmenté de 32 pour cent au cours des neuf dernières années.

Plusieurs fait divers ont ainsi relancé le débat sur la sécurité en Thaïlande et sur le contrôle des armes à feu. Les touristes ne sont d’ailleurs pas les seuls en cause : au mois d’aout 2012 un sénateur a « accidentellement » tué sa secrétaire avec un pistolet Uzi lors d’un dîner.

A lire également image Avertissement de l'ambassade des États-Unis à Bangkok image Un Viagra générique made in Thaïlande image Facteurs de mutations du marché immobilier en Thaïlande (publi info) image Lady Gaga veut une Rolex made in Thaïlande

Ajoutez votre commentaire

Commentaires de Les quartiers chauds sous haute surveillance

Prénom: (optionnel)
Ajoutez votre commentaire:
Insérez le code de vérification:
 
 

A propos de l'article

Auteur: Thailandefr (723 articles)

Source: thailande-fr.com

Visites de cet article: 131

Type: Article

Cet article est publié avec autorisation: Creative Commons License

Entreprises
Rolex

Inscrivez-vous sur Globedia