05:33
20-04-2014
Actualitte
Publié le 08-05-2012 11:20 0 3

Les clients Kindle d'Irlande demandent une enquête à Bruxelles

Nous évoquions hier le marché allemand, dans le secteur du livre numérique, et les difficultés qui pouvaient se poser pour assurer une croissance forte de l'ebook outre-Rhin. L'une des problématiques pointées porte sur la tarification, un point commun avec... l'Irlande, qui ne fait pas décolérer les consommateurs.

De l'autre côté de la Manche, l'Irish Independent vient de réaliser une étude sur le prix de vente des livres numériques dans les frontières irlandaises. Si les appareils de lecture, et par extension, les fichiers, ont connu un regain d'intérêt, promettant des ouvrages moins chers, achetés par les connexions internet, la réalité est tout autre...

image

Ah vous dansiez ? Eh bien (dé)chantez, maintenant...

Crédit Flickr

Les lecteurs irlandais seraient en effet obligés d'acheter des ebooks par le biais du site Amazon.com, tandis que les lecteurs britanniques se fournissent sur la boutique Amazon.co.uk. Et sans que la raison n'apparaisse clairement pour les clients, cette différence de géolocalisation fait que les livres ainsi achetés sont nettement plus chers pour les consommateurs irlandais.

Quand bien même ils achèteraient par internet. On leur aurait donc menti ?

Presque...

Du simple au triple sur la boutique américaine

Pour l'heure et probablement pour longtemps encore, Amazon n'a pas donné d'explications sur les raisons de cette désavantageuse géolocalisation. Le déplacement vers le site de vente US et non UK peut en effet intriguer. Cependant, l'association des consommateurs d'Irlande, Consumers Association of Ireland (CAI), en a tout simplement appelé à l'Europe, pour que celle-ci enquête sur l'écart de prix constaté par l'étude de l'Irish Independent.

Preuves multiples à l'appui, les clients sont en effet lésés : le livre de Maureen Gaffney, Flourishing, portant sur l'épanouissement personnel, est proposé en version numérique, et commercialisé :

  • 2.30 £ (2.83 €) sur le site UK
  • 10, 89 $ (€ 8, 28) sur le site US

Pas de quoi s'assurer un plein épanouissement, si l'on compare les tarifs de vente, et que l'on ne parvient pas à s'en expliquer les raisons.

Autrement dit, le lecteur irlandais paye en effet trois fois le prix versé par le client britannique. Et sur les 10 ebooks les plus populaires, l'écart de prix est également significatif, puisqu'on constate une différence de 21 % en moyenne. Pour le directeur général de la CAI, la situation n'est pas viable : « C'est insensé que les lecteurs irlandais payent plus cher que les lecteurs de Grande-Bretagne, alors qu'il ne devrait y avoir aucune différence dans les coûts de la prestation. »

En Irlande, les parts de marché d'Amazon, sur les livres numériques, sont estimées à 30 % de leurs ventes de livres totales, mais les données exactes ne sont évidemment pas fournies par la firme elle-même. Une porte-parole s'est contentée de répondre que « le Kindle Store Amazon.co.uk ne sert actuellement que pour des clients situés au Royaume-Uni ». Sans pour autant expliquer quoi que ce soit sur les différences de prix constatées par les consommateurs.

Ajoutez votre commentaire

Commentaires de Les clients Kindle d'Irlande demandent une enquête à Bruxelles

Prénom: (optionnel)
Ajoutez votre commentaire:
Insérez le code de vérification:
 
 

A propos de l'article

Auteur: Actualitte (20204 articles)

Source: actualitte.com

Visites de cet article: 119

Type: Article

Cet article est publié avec autorisation: Creative Commons License

Entreprises
Amazon , CAI

Inscrivez-vous sur Globedia