13:10
26-07-2014
Balladine
Publié le 18-06-2012 09:16 0 4

Guyane, Kourou, les roches gravées de la Carapa

image

C'est au fin fond de la zone industrielle de Pariacabo près de Kourou,

que nous finissons par trouver le site archéologique de la Carapa,

perdu au bout d'un chemin

image

Rendez vous pris par téléphone,

quelqu'un viendra nous ouvrir la lourde porte grillagée

et hérissée de fils de fer barbelés,

qui protège le site des vandales.

image

Ce site de l'époque pré-colombienne,

aurait été révélé aux archéologues en 1904

par les Amérindiens de Kourou

image

Mais elles auraient été véritablement « découvertes » en 1992

image

Ces rochers ont probablement été gravés par les indiens Kali'na

(appelés Galibis par les colons)

image

C'est-à-dire depuis des milliers d'années

(7 000 ans ? )

image

Des gravures mesurant entre 10 et 50 cm

représentant des formes dites anthropomorphes

(de forme humaine)

image

Ces figurations ont toutes des poses identiques,

bras écartés levés, jambes repliées

vers le haut ou quelquefois vers le bas,

Ces variantes sont assez énigmatiques

image

L'une d'entre eux présente une coiffe plus imposante,

peut être un personnage au sommet de la hiérarchie ?

image

image

image

Toutes ont des coiffes aux formes géométriques

image

Celle-ci représente-t-elle un accouchement ?

image

Ici les mains de ce personnage

ont la forme d'un faciès humain

image

Un visage expressif nous observe depuis la nuit des temps

image

On y trouve aussi quelques polissoirs

et ici un poisson ...

image

Nous sommes étonnés que ce site classé monument historique ne soit pas accessible plus facilement au grand public, nous n'aurons sur place, aucune explication, nous ne saurons rien de plus à propos de ces gravures, nous ne connaitrons ni leur datation ni leur histoire.

Un sentiment d'abandon et de frustration nous gagne au moment de refermer la lourde porte.

Les roches gravées de la Carapa, précieux patrimoine amérindien, resteront encore pour longtemps dans l'oubli et dans l'indifférence générale.

Kourou, août 2009

Les amérindiens Kali'na prédominaient dans la région avant la venue des Français, jusqu'à la fin du XVII e siècle. Les fouilles archéologiques menées avant la construction du barrage de Petit-Saut sur la Sinnamary , à quelques kilomètres au nord de Kourou, ont permis la découverte de traces de présence amérindienne vieilles de deux mille ans.

Il existe un site près de la ville, appelé « les Roches Gravées », où l'on peut voir des exemples d' art rupestre amérindien. Il se situe à quelques centaines de mètres du pied du mont Carapa, à l'arrière de la zone industrielle de Pariacabo que l'on traverse pour rejoindre le pont du Kourou sur la route de Cayenne. Ce sont les explorateurs français Henri Coudreau et Jules Crevaux qui sont les premiers à mentionner les gravures amérindiennes en Guyane, au début du XIX e siècle, mais on doit attendre 1955 pour qu'un chasseur de papillons , Eugène Le Moult, ne redécouvre les roches de Carapa. Sa trouvaille sera à nouveau oubliée pendant plusieurs années, jusqu'à ce qu'un chercheur du CSG , Yves Dejean, tombe sur une vieille carte de la région mentionnant les roches. Il les retrouve, et le mont Carapa étant sur propriété du CSG, celui-ci décide de mettre en valeur le site et y construit des carbets pour les protéger des intempéries.

Source : Wikipédia

Guyane

Ajoutez votre commentaire

Commentaires de Guyane, Kourou, les roches gravées de la Carapa

Prénom: (optionnel)
Ajoutez votre commentaire:
Insérez le code de vérification:
 
 

A propos de l'article

Auteur: Balladine (222 articles)

Source: balladine.net

Visites de cet article: 404

Type: Article

Cet article est publié avec autorisation: Distribution gratuite

Inscrivez-vous sur Globedia